Dans un précédent article, je vous parlais de l’utilité de trier vos photos. Cette fois-ci nous allons passer à l’étape suivante et aborder le tri en lui-même.

Pour de multiples raisons (manque de temps, peur de mal faire…) le tri des photos est une tâche qui continue de rebuter bon nombre de photographes. Pourtant, avec un peu de méthode et de la volonté, il est possible d’effectuer un tri efficace de ses photos. Je vous propose de découvrir, à travers cet article, quelques point essentiels pour maitriser cette étape incontournable du flux de travail.

 

Le temps fait tout à l’affaire !

trier_selectionner_photo
Quel plaisir de découvrir ses nouvelles photos sur un grand écran !

Commençons par une petite question : lorsque vous rentrez de vacances ou d’une sortie photo, quel est votre premier réflexe en arrivant à la maison ? Si vous êtes passionné de photo, il y a fort à parier que l’une des premières choses que vous faites est de transférer vos photos sur votre ordinateur.

Pour faire une sauvegarde, certes, mais surtout pour voir si vos photos sont réussies. Même si vous avez déjà eu un aperçu sur l’écran de l’appareil photo, vous mourrez d’envie de voir quel est le résultat sur un écran d’ordinateur. Et vous avez bien raison !

Pour autant, si cette séance de visionnage se justifie, ne vous précipitez pas pour trier vos images. Vous n’êtes certainement pas dans les meilleures conditions pour juger de leur qualité. Prenez plaisir à regarder vos photos mais ne faites aucun choix irréversible en supprimant à la volée les images qui vous semblent de prime abord peu intéressantes. Rien ne presse, vous serez bien plus efficace en effectuant le tri à tête reposée.

Pour bien vous en rendre compte, je vous propose de faire un petit exercice. Retrouvez quelques photos que vous n’avez pas vues depuis longtemps et prenez quelques minutes pour les analyser. Je suis persuadé que vous n’aurez pas le même regard sur vos images. Vous allez sûrement voir des éléments intéressants qui à l’époque vous avaient échappés. Ou au contraire, vous allez vous demander pourquoi vous avez gardé cette photo qui manifestement ne présente pas beaucoup d’intérêt… En laissant passer du temps, vous vous donnez la possibilité de porter un regard neuf sur vos photos.

Précision importante : s’il est utile de laisser passer du temps pour bien trier vos photos, cela ne veut pas dire que vous devez reporter cette tâche aux calendes grecques. Il s’agit juste d’attendre quelques jours ou quelques semaines pour avoir le recul nécessaire, pas de laisser vos images à l’abandon sur votre disque dur !

 

Procédez par étapes

Le tri des images n’est pas l’activité la plus agréable et certains photographes effectuent cette tâche d’un seul trait pour s’en débarrasser. Malheureusement, je ne suis pas certain que ce soit la meilleure chose à faire. Vous avez au contraire tout intérêt à effectuer le tri en plusieurs étapes. En échelonnant le travail, vous aurez en plus l’avantage de rendre cette activité un peu moins rébarbative.

Je vous conseille de faire au minimum trois passages sur vos photos en laissant passer du temps entre chaque visionnage. Petit à petit, vous allez affiner votre sélection pour ne garder que vos meilleures images.

Dans un premier temps, vous pouvez supprimer les photos ratées, celles qui présentent un défaut technique évident : flou de bougé, cadrage approximatif, exposition irrécupérable, etc. Même si vous avez peu d’expérience, c’est sûrement l’étape la plus simple à effectuer. Pour autant, ne soyez pas trop restrictif. Il arrive qu’une photo semble ratée dans un premier temps mais que vous y trouviez un intérêt par la suite. Pesez bien le pour et le contre et, en cas de doute, conservez votre photo.

 

Lightroom_tri
Le module bibliothèque de Lightroom 5 : le système de marquage permet très rapidement de faire une sélection des photos à garder ou non. Les photos non retenues sont marquées avec un drapeau noir et apparaissent grisées dans la bibliothèque.

 

Après avoir effectué ce premier tri, vous pouvez maintenant vous concentrer sur les images techniquement correctes et commencer à sélectionner les plus intéressantes. C’est ce travail qui est le plus délicat et je vous recommande vivement de le faire en plusieurs fois.

Faites une première sélection avec les images qui vous semblent les meilleures. Laissez reposer au minimum un jour, puis affinez cette première sélection en étant plus restrictif, et ainsi de suite. Au final vous obtiendrez un pool de vos meilleures images qui sera le fruit d’un véritable processus de sélection, réfléchi et méthodique.

 

Identifiez les photos qui sortent du lot

Votre photo est nette, l’exposition est correcte, la composition convenable, mais mérite-t-elle d’être dans votre sélection finale ? Vous vous doutez de ma réponse : je dirais non, pas forcément ! Trier vos images c’est aussi arriver à identifier le meilleur de votre travail.

Si vous avez plusieurs photos similaires dans une même série, essayez de voir celle qui sort du lot, celle qui a ce petit plus qui fait la différence. Il peut s’agir d’un point de vue original, d’une composition efficace, d’une belle lumière, d’une attitude intéressante du sujet, etc.

 

Lightroom_notes
Un système de notes permet de hiérarchiser les images en fonction de leur intérêt. Par exemple : 5 étoiles pour les meilleures photos, 1 étoiles pour les moins bonnes.

 

Un autre critère peut être de sélectionner les photos qui ne sont pas attendues. Au lieu de choisir les photos classiques, déjà vues, attardez-vous sur celles qui pourraient surprendre le spectateur. Il y a aussi probablement des photos qui sont un peu plus représentatives de votre personnalité ou qui reflètent mieux l’état d’esprit dans lequel vous étiez au moment de déclencher. Ces photos-là méritent toute votre attention.

Bien sûr, selon votre expérience, vous arriverez plus ou moins facilement à dire si telle ou telle photo a un potentiel ou non. Cela n’arrive pas du jour au lendemain mais, à force de pratiquer et d’observer le travail d’autres photographes vous allez exercer votre œil.

 

Photo souvenir = bonne photo ?

C’est sûrement l’une des plus grosses difficultés que rencontrent les photographes au moment du tri. Bien souvent nous ne sommes pas objectifs devant nos photos car nous avons un lien affectif avec le lieu, la personne ou le moment que nous avons photographié.

lion
Parc National Kruger – Afrique du Sud

La photo ci-contre, prise il y a quelques années maintenant, a une grande importance pour moi : c’est la première fois que je photographiais un lion à l’état sauvage !

Cela en fait-il pour autant une bonne photo ? Avouez qu’en terme de composition, de point de vue, de comportement, (pour ne citer que ça !), on peut faire beaucoup mieux. Cette photo a sa place dans mon album personnel mais ça s’arrête là. Elle ne mérite pas d’être supprimée mais elle n’a pas non plus vocation à être diffusée.

Lorsque vous triez vos images, il faut donc essayer de faire la distinction entre une photo souvenir et une photo qui présente des qualités intrinsèques. Je suis d’accord, ce n’est pas forcément évident, surtout lorsqu’on débute la photo. Pour vous en sortir, il n’y a pas trente-six solutions. Soit vous arrivez à avoir suffisamment de détachement vis-à-vis-de vos images (je vous préviens, ça demande une bonne dose d’expérience !), soit vous décidez de vous faire aider et de soumettre vos photos à un regard extérieur.

Pour cela, essayez d’éviter autant que possible de reposer votre jugement sur ce que vos amis ou votre famille vous disent. Même s’ils font de la photo, il trouveront toujours votre travail formidable ! C’est bien pour l’égo, mais je ne suis pas certain que cela vous fasse vraiment avancer…

Cherchez plutôt à vous mettre en contact avec d’autres photographes qui pourraient apporter un regard critique sur vos photos. Il y a probablement un club photo à proximité de chez vous où vous aurez la possibilité de rencontrer des photographes passionnés comme vous qui ne demandent qu’à échanger. Vous pouvez également recueillir des avis sur vos photos sur les forums de discussions ou sur les sites de partage de photos.

 

Vous avez à présent quelques armes pour aborder le tri de vos images plus sereinement. En guise de conclusion, je vous rappelle qu’il y aussi un moyen très simple d’alléger le processus de tri : déclencher moins, tout simplement ! Avant d’appuyer sur le déclencheur à tout-va, prenez donc bien le temps de construire vos photos.

 

Et vous, quelles sont vos critères de sélection pour trier vos photos ? N’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous expliquer comment vous fonctionnez !

 

A PROPOS DE L’AUTEUR…

Vous aimez prendre de belles photos, mais vous ne savez pas (toujours) comment faire ? Vous êtes au bon endroit !

Je m’appelle Fabien Beilhe et je suis photographe indépendant.

A travers ce blog, je partage avec vous tous mes conseils et astuces pour progresser en photo.

Partagez cet article avec vos amis !