Cette semaine j’ai choisi d’analyser le portrait d’un couple qui m’a été proposé par Chénila sur le groupe Flickr Astuces Photo.

 

Portrait d'un couple

62 mm – 1/1600 s – f/5 – 800 ISO

 

Les points forts

Il n’est pas toujours évident de réussir ses photos de portrait car la gestion du modèle apporte une difficulté supplémentaire. Sur ce point, Chénila s’en sort plutôt bien. Elle a su mettre en confiance ses modèles et saisir un belle expression sur leur visage.
La pose est relativement naturelle même si j’aurais préféré que la main droite de la jeune femme soit positionnée sur les hanches du jeune homme et qu’elle soit recouverte par la main gauche de ce dernier.

La mise au point a été effectuée avec soin et les deux visages sont parfaitement nets. Une vitesse d’obturation rapide a également permis d’éviter un éventuel flou de bougé.

Le couple a été décalé sur la gauche de l’image conformément à la règle des tiers. Le résultat est immédiatement visible : la composition ainsi obtenue est plus dynamique que si le couple avait été positionné au centre du cadre.

 

Les points à améliorer

A première vue, l’arrière-plan n’est pas inintéressant, le couple est immergé dans un environnement verdoyant agréable. Cependant, la profondeur de champ est trop importante et un arrière-plan flou aurait été plus efficace. Il aurait notamment permis de détacher les sujets et de les mettre davantage en avant.
Une des solutions consiste à ouvrir davantage le diaphragme mais cela n’aurait pas changé grand chose dans ce cas (d’ailleurs, l’ouverture de f/5 utilisée par la photographe était peut-être l’ouverture maximale disponible). Dans ce genre de situations, la solution la plus efficace consiste à éloigner le sujet de l’arrière-plan. Plus l’arrière-plan est lointain, plus le flou est prononcé.

Le deuxième point à améliorer sur cette photo concerne le cadrage. Les deux mains du jeune homme étant coupées (l’une entièrement, l’autre partiellement) le regard du spectateur est attiré hors du cadre où il cherche l’élément manquant. Un cadrage plus large aurait été nécessaire, soit en reculant légèrement, soit en utilisant une focale plus petite (50 mm par exemple). Lorsque vous réalisez un portrait il faut donc être attentif aux extrémités (mains, pieds) et il est généralement recommandé de ne pas les couper.

La sensibilité a été réglée à 800 ISO mais cela ne s’imposait pas. Avec une valeur de 200 ISO, la vitesse d’obturation aurait été de 1/400 s. ce qui est tout à fait confortable pour réaliser un portrait posé. Même si les appareils photo ont fait beaucoup de progrès ces dernières années pour mieux gérer le bruit numérique, il est préférable d’utiliser la plus petite valeur ISO dont vous avez besoin.

 

Je remercie Chénila qui s’est prêtée au jeu de la critique photo et je vous invite à proposer vous aussi vos photos ou à laisser un commentaire ci-dessous.

 

La Critique photo est une nouvelle rubrique où je propose mon regard sur les photos de lecteurs du blog. Pour découvrir comment participer il vous suffit de lire cet article dans lequel je vous explique tout.

 

Partagez cet article avec vos amis !