7 astuces pour des photos d’enfants pleines de joie

| 06/05/2014 | 9 commentaires

Cette semaine, j’ai le privilège de recevoir Lisa Tichané, une photographe professionnelle basée à Marseille, et dont j’apprécie beaucoup le travail. Si vous ne connaissez pas encore Lisa, sa spécialité c’est la photo d’enfants. Et on peut dire que dans son domaine, elle est une référence !

A l’occasion de la sortie de son e-book, elle m’a proposé de partager avec les lecteurs du blog quelques astuces pour réussir des photos d’enfants à la fois naturelles et pleines de joie. Ce que j’ai accepté avec grand plaisir ! Sans plus tarder, je lui laisse donc la parole.

 

Si vous avez un jeune enfant à la maison, ou si vous avez l’habitude d’en photographier, vous savez probablement qu’ils sont les modèles les moins coopératifs qui soient. Faire poser un jeune enfant devant l’objectif est souvent impossible, ou alors tourne au calvaire (pour le photographe comme pour l’enfant). Dans le meilleur des cas, vous obtiendrez un magnifique sourire-crispé-pour-la-photo… mais la plupart du temps vous finirez avec un superbe cliché de dos : celui de l’enfant fuyant l’appareil photo à toutes jambes.

La solution est pourtant assez simple, il suffit de les faire rire… pour de vrai !

Pas si facile me direz-vous ? Pas si compliqué non plus, pourtant. Plutôt que de supplier l’enfant (« Alleeeeeeez fais moi un beau souriiiiiire ») et d’obtenir une expression forcée, piochez dans les idées ci-dessous, et soyez prêts à capturer le résultat :

 

1. Trompez-vous

Il n’y a rien qui ravisse plus un jeune enfant que l’erreur de l’adulte. Chantez sa chanson préférée, et trompez-vous intentionnellement (Une souris bleue…). Soyez très surpris quand il vous corrigera, et trompez-vous à nouveau (Une souris jaune…). A recommencer plusieurs fois, c’est infaillible !

 

Image01-1

 

 

2. Faites semblant

Mettez un objet insolite sur votre tête (la chaussette sale est un choix particulièrement efficace) et faites semblant de ne pas le voir. « Hein ? Ou ça ? Meuuuuuuh non, qu’est-ce que tu racontes !! ». Plus ça dure, plus c’est drôle !

 

Image02-2

 

 

3. Soyez terrifiés

Demandez-lui d’imiter un animal sauvage, ou de faire une grimace effrayante, et soyez bruyamment terrifiés. Plus vous crierez fort, et plus l’effet sera réussi. « Nooooooon au secours j’ai trop peuuuuuur !!! »

 

Image03-3

 

 

4. Chatouillez-les

Il n’y a rien de tel que les chatouilles pour obtenir de grands éclats de rire et des expressions ravies.

Pas facile de tenir l’appareil et de chatouiller en même temps, me direz-vous ! Certes. Si vous avez la chance d’avoir quelqu’un d’autre à proximité, embauchez-le pour être le chatouilleur, pendant que vous vous concentrerez sur la prise de vue. Si vous êtes seul avec l’enfant, rappelez-vous qu’il n’y a souvent pas besoin de chatouiller pour de vrai pour amorcer le rire, la menace de la chatouille est bien souvent suffisante. « Attention, je vais te chatouiller… Ouhhhhh je me rapproche… Attentioooooon !!! ».

 

Image04-4

 

 

5. Renversez-les

Cette fois c’est sûr, vous aurez besoin d’un coup de main extérieur… mais ça vaut vraiment la peine de demander de l’aide. Trouvez un adulte volontaire pour mettre l’enfant la tête en bas, et capturez son expression effrayée mais ravie !

 

Image05-5

 

 

6. Votre joie est contagieuse

Tous les trucs et astuces du monde ne donneront rien s’ils ne vous amusent pas, vous aussi. Il n’y a rien de plus contagieux que la joie, donc le meilleur conseil du monde pour faire rire un enfant, c’est de rire avec lui. Cherchez ce qui VOUS fait rire et l’enfant suivra, entraîné par votre bonne humeur.

 

Image06-6

 

 

7. Attention à la technique !

Les 6 conseils qui ont précédé devraient vous permettre d’obtenir toute une palette d’expressions joyeuses… Mais il faut quand même réussir la photo !

Photographier un enfant qui rit peut donner des résultats décevants car le rire produit des mouvements rapides (du visage, des mains, parfois du corps tout entier) qui conduiront souvent à une image floue si vos réglages ne sont pas adaptés. Surveillez toujours votre vitesse d’obturation, c’est elle qui vous permet de figer le mouvement. Avec un jeune enfant, il vaut mieux rester au dessus de 1/250 s, voir même 1/500 s si vous anticipez des mouvements rapides.

Attention, si vous photographiez en mode automatique ou en priorité à l’ouverture, c’est l’appareil photo qui va choisir la vitesse pour vous, et il ne peut pas deviner que vous êtes en train de prendre en photo un zébulon plein de vie… Surveillez donc constamment la vitesse ! Si elle est trop basse et que le mode manuel vous intimide, n’hésitez pas à passer en mode priorité à la vitesse pour sauvegarder la netteté de vos images.

 

Image07-7

 

Si ce thème vous intéresse, retrouvez une foule d’autres astuces dans le document « Photographier les petits marcheurs » !

Vous y trouverez tous les détails qui vous guideront vers une séance photo joyeuse et détendue, ainsi que tous les conseils techniques pour réussir vos images même avec des enfants qui bougent tout le temps !

Avec plus de 83 pages et 100 photos, cet e-book sera une source d’inspiration sans fin pour vos séances avec des enfants de 1 à 3 ans. Il est complété par une série de vidéos sur le post-traitement des images, 2 actions Photoshop, et un guide d’inspiration à emporter avec vous lors de vos séances.

 

Je remercie Lisa pour ses précieux conseils. Pour en savoir plus sur son travail, vous pouvez également consulter :

 

Et vous ? Vous avez déjà eu l’occasion de photographier des enfants ? C’était une séance de rigolade ou plutôt un calvaire ;-) ? N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager vos expériences !

 

 

Opt In Image
Vous avez aimé cet article ?

Faites comme 8239 photographes : abonnez-vous à la lettre d'information et ne ratez plus aucun article ! Je vous offre le guide "12 points clés pour réussir vos photos" en cadeau de bienvenue.

Mots-clés:

Catégorie: Technique photo

Commentaires (9)

URL de rétrolien | Flux RSS des commentaires

  1. Eric Heymans dit :

    Bonjour Lisa, bonjour Fabien,
    J’ai adoré les conseils pour faire rire. Ils sont les bienvenus.
    Quand je photographie des enfants, il y a vraiment une chose à laquelle je fais attention : l’angle de prise de vue.
    La plupart des photographes tiennent leur appareil d’une hauteur supérieure à celle de la tête de l’enfant. En général, je le tiens sous la tête de l’enfant afin de ne pas donner le sentiment « d’écrasement » que certaines photos rendent parfois. Et puis, cela nous fait souvent voir le monde comme ils le voient : plus près du sol !

    Ah oui, encore une chose, je m’arrange toujours (ou j’essaie en tout cas) de ne jamais faire traverser la tête par l’horizon en arrière-plan.

    Belle journée.
    Eric
    Dernier article de Eric Heymans : Etre un photographe talentueux – Don ou travail de fond ?My Profile

    • Fabien dit :

      Bonjour Eric,

      Tu es toujours là pour laisser des commentaires détaillés !

      En effet, « décapiter » le sujet avec l’horizon c’est une erreur classique. D’ailleurs ce n’est pas valable uniquement pour la photo d’enfants mais pour les portraits en général…

      Pour l’angle de vue je suis un peu plus partagé. Parfois ça peut être sympa aussi de photographier avec une légère plongée (ou contre-plongée). La troisième photo de l’article en est un bon exemple.

  2. ducomman Jacques dit :

    Bonjour lisa,
    Bonjour fabien
    Photographier l’innocence de la jeunesse sublime et le noir et blanc donne toute sa valeur j’ai adoré

  3. Jean-Didier dit :

    Très bon article avec de très bons conseils!
    Je recommande fortement l’e-book pour les personnes qui veulent prendre en photos les « petits marcheurs »!
    Dernier article de Jean-Didier : Ca souffle chez TADAO CERNMy Profile

  4. Éric dit :

    Bonjour Fabien,
    Très bonne idée de nous faire partager l’expérience de Lisa. Des conseils simples, pleins de bons sens à exploiter au mieux.
    Merci à tous les deux
    Cdlt

  5. Seb dit :

    Vraiment pas facile, la photo d’enfant :-/
    Merci pour tous ces bons conseils que je vais m’empresser de mettre en pratique ;)
    Dernier article de Seb : Dans les rues de HanoïMy Profile

  6. Germain D. dit :

    Merci pour toutes ces astuces! Les sourires d’enfants façon pub de dentifrice ce n’est pas toujours du plus bel effet. Pour la vitesse d’obturation merci également pour l’astuce !

  7. Caroline dit :

    J’adore faire des photos et surtout des enfants. Merci pour ces conseils que je vais bientôt mettre en pratique surtout que c’est l’été et on fera plein de photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge