Comment éviter les problèmes de carte mémoire ?

| 29/09/2012 | 8 commentaires

Vous venez de terminer une séance photo éprouvante ou vous rentrez de voyage et vous vous rendez compte que votre carte mémoire ne fonctionne plus. Rien de plus frustrant après tant d’efforts consentis pour faire de belles photos. Pour vous éviter de vous retrouver dans ce genre de situation il vous suffit de prendre quelques précautions. Je vous présente dans cet article 9 astuces pour éviter tout problème avec vos cartes mémoires.

probleme carte memoire

 

1. Privilégiez les cartes mémoire de faible capacité

La capacité des cartes mémoires ne cesse d’augmenter et il est tentant de se laisser séduire par une carte de grande capacité. Lexar vient notamment d’annoncer la sortie d’une carte mémoire avec une capacité record de 256 Go. Une carte mémoire de grande capacité offre effectivement plus de souplesse car vous n’avez pas à vous soucier du nombre de photos qu’il vous reste avant que la carte ne soit pleine.

Mais que se passe-t-il si cette carte a un problème ? Vous risquez tout simplement de perdre toutes vos photos. Il est donc préférable d’utiliser plusieurs cartes mémoires de faible capacité plutôt qu’une seule carte de grande capacité. Vous ne perdrez ainsi que les photos enregistrées sur la carte mémoire défaillante.

 

2. Formatez vos nouvelles cartes mémoire

Les cartes mémoires sont généralement formatées en sortie d’usine. Cependant il est utile de formater à nouveau vos cartes mémoires avec votre appareil photo avant de les utiliser. Cela vous permet de vous assurer que les cartes utilisent un système de fichiers reconnu par votre appareil photo.

 

3. Utilisez des cartes mémoire de qualité

Si vous utilisez des cartes mémoires de qualité vous vous éviterez bien des soucis. Vous n’êtes pas obligés d’acheter un carte mémoire professionnelle avec une vitesse ultra-rapide. mais essayez d’éviter les marques « exotiques ». Sandisk mais également Lexar ou encore Transcend sont des fabricants sérieux à qui vous pouvez faire confiance.

 

4. N’utilisez pas la même carte mémoire avec plusieurs appareils photo

Il est préférable d’utiliser une carte mémoire différente pour chacun de vos appareils photo. Même si vos appareils sont de la même marque, le système de fichier peut être différent et entrainer des problèmes d’écriture.

 

5. Changez/rechargez votre batterie régulièrement

Si vous utilisez vos batteries jusqu’au bout il est probable que votre appareil photo soit en train d’écrire des données alors que vos batteries sont complètement déchargées. Vous risquez dans ce cas d’endommager votre carte mémoire. Pour parer à cette éventualité pensez à changez/recharger votre batterie dès qu’elle montre des signes de faiblesse.

 

6. Formatez votre carte mémoire plutôt que de supprimer les photos

Formater votre carte mémoire revient à faire une remise à zéro de votre support de stockage. Vous corrigez ainsi les erreurs d’écriture qui auraient pu se produire lors de votre dernière séance photo.

 

7. Éteignez votre appareil photo avant de retirer la carte mémoire

Ce conseil pourrait paraitre évident et pourtant de nombreux photographes se font piéger. Si vous possédez un appareil photo reflex numérique vous avez du remarquer que la différence entre le mode On et le mode Off n’est pas évidente de prime abord. Si vous retirez la carte mémoire alors que l’appareil photo est en marche il est possible qu’il soit en train de lire ou d’écrire des données, ce qui pourrait endommager votre carte.

 

8. Éjectez correctement la carte mémoire de votre ordinateur

Lorsque vous avez terminé de transférer vos photos sur votre ordinateur, assurez vous d’éjecter correctement votre carte mémoire. Ceci est important car même si vous pensez que votre ordinateur n’est plus en train d’écrire ou de lire des données sur votre carte il est peut être encore en train d’y accéder. En éjectant correctement votre carte mémoire vous éviter tout risque d’effacement de données.

 

9. Conservez vos cartes mémoires dans un endroit sain

Prenez soin de vos cartes mémoires et ne les laissez pas trainer n’importe où. Les contacts de vos cartes sont fragiles et vous devez les manier avec précaution pour éviter tout problème. Placez vos cartes mémoires dans leur étui lorsque vous ne les utilisez pas et évitez de les exposer à des températures ou à des taux d’humidité extrêmes.

Et vous, quelles sont vos astuces pour ne pas avoir de problèmes avec vos cartes mémoires ? N’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous.

 

Opt In Image
Vous avez aimé cet article ?

Faites comme 8239 photographes : abonnez-vous à la lettre d'information et ne manquez plus aucun article ! Je vous offre le guide "12 points clés pour réussir vos photos" en cadeau de bienvenue.

Mots-clés:

Catégorie: Matériel

Commentaires (8)

URL de rétrolien | Flux RSS des commentaires

  1. Charlotte dit :

    J’ajouterais aussi une chose pratique: lorsque l’appareil possède 2 logements de cartes il est intéressant de tirer profit de ce gros avantage en utilisant l’option de copie d’image, afin que chaque photo soit enregistrée sur les 2 cartes ;)

    Quant à la première astuce d’utiliser des cartes de faible capacité je ne suis pas vraiment pour : très peu pratique (voire même pas du tout). Il faut juste être ordonné et exploiter sa carte comme il faut. Ce n’est pas parce que la capacité de la carte est importante qu’il faut à tout prix la remplir avant de faire la moindre manip. Par contre être bloqué en plein shooting parce qu’il n’y a plus d’espace libre c’est aussi un gros problème ! Le mieux est de toujours sauvegarder le contenu de sa carte après chaque utilisation. Peu importe la taille.
    Dernier article de Charlotte : Préparation – Concours !My Profile

    • Astuces Photo dit :

      Les appareils dotés d’un double logement pour cartes mémoire rendent bien des services… j’aurais pu compléter l’article avec un 10ème point ;-)

      Concernant la capacité des cartes, je dirais que tout dépend de la situation. Lors d’un voyage, j’ai perdu pas mal de photos enregistrées sur une carte mémoire de grande capacité (qui s’est avérée défaillante). Le genre de mésaventure que l’on a pas envie de revivre deux fois. Je n’avais ni videur de carte ni ordinateur pour sauvegarder mes photos tous les soirs.
      Si la séance photo se limite à la journée (et que l’on a pas photographié un paysage ou un sujet que l’on ne reverra jamais) cela est évidemment moins problématique.

  2. Benoit dit :

    Un bon rappel utile.
    Personnellement, pendant mes reportages photo je n’utilise que des cartes de petite capacité pour être certain de ne pas perdre trop de photos en cas de problème.
    De plus, mais c’est parce que je suis parano ;), j’utilise un videur de carte pour qu’en cas de problème de carte, je sois certain de ne rien perdre.

    • Astuces Photo dit :

      Moi aussi j’ai tendance à être parano sur le sujet et depuis j’ai acheté un videur de carte mémoire ;-)

  3. Visiteur20130106 dit :

    2 cartes de 8 Go par boîtier + 1 de secours pour palier à une défectueuse.
    Quand la première carte d’un boîtier est pleine on peut recharger tout de suite comme avec un film sans avoir à vider la carte puis à la formater ; ainsi, on gagne du temps
    mais
    2 Nextodi ND2730 avec lesquels on videra ses cartes utilisées dans la journée en rentrant chez soi ou à l’hôtel.
    Les Nextodi sont des appareils peu connus mais très professionnels.
    L’avantage des videurs de cartes, c’est de pouvoir utiliser différents formats…

  4. Lachapelle dit :

    Un collègue du club photo m’a dit qu’il fallait remplir un carte entièrement avant de la vider (personnellement je vide après chaque journée par formatage). Ce collègue prétend qu’en agissant comme je le fais, l’écriture se fait toujours sur les mêmes secteurs de la carte et l’use prématurément. J’ai des doutes. Quelqu’un peut-il me confirmer qu’un formatage après chaque séance use plus vite la carte ou pas ? merci et bonnes photos à toutes et à tous, le printemps arrive !

    • Fabien dit :

      Je pense que la question se pose si tu formates ta carte après l’avoir vidée. Sans formatage, les photos sont toujours récupérable via un logiciel de récupération de données, même si elles ont été effacées. J’en déduis que les nouvelles photos s’enregistrent sur les « secteurs » qui restent libres et qu’il y a donc une rotation qui s’opère.

      Maintenant je peux te donner mon retour d’expérience. Je vide moi aussi régulièrement mes cartes mémoires sans attendre qu’elles soient pleines. Et jusqu’à présent je n’ai eu qu’une seule carte défaillante. Mais c’était une carte mémoire premier prix. Tiens, ça m’apprendra ;-)

      Depuis je n’utilise que des cartes mémoires de qualité et c’est ce point qui me parait le plus important. Certaines de mes cartes ont plus de 5 ans et n’ont jamais montré la moindre faiblesse, malgré une utilisation intensive.

      Même si je ne suis pas un spécialiste de la conception de cartes mémoire, j’ai parfois l’impression qu’il y a des craintes injustifiées…
      Bref, faites des photos, faites vous plaisir et laissez les questions existentielles de côté ;-)

      • Lachapelle dit :

        Merci pour le commentaire, je continuerai donc à formater après chaque journée de prise de vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

NOUVEAU : Découvrez mes COURS PHOTO en ligne ! Cliquez ici pour en savoir plus
Hello. Add your message here.