RAW ou JPEG, quel format choisir ?

| 14/08/2012 | 7 commentaires

Format RAW ou JPEGTout photographe s’est un jour demandé s’il devait enregistrer ses photos au format RAW ou au format JPEG ? Certains choisissent le JPEG pour sa simplicité d’utilisation. D’autres préfèrent le RAW pour sa souplesse et les possibilités qu’il offre en post-production.

Comme souvent en photographie il n’y a pas de réponse toute faite, chaque format ayant ses avantages et ses inconvénients. Chacun définira la solution la plus adaptée en fonction de ses besoins, du temps dont il dispose, de sa philosophie…

Je vous propose de passer en revue les principales forces et faiblesses de chacun des ces formats pour vous aider à faire le bon choix.

 

Le format RAW

Un fichier RAW est un fichier brut issu du capteur de l’appareil photo. Il n’a subi aucune modification ni compression par le boitier. Il est communément considéré comme l’équivalent du négatif en photographie numérique.

Avantages :

  • Le format RAW offre plus de possibilités en post-production : il permet notamment de modifier l’exposition, la saturation, la netteté, la courbe de contraste… avec moins de perte de qualité que sur un fichier JPEG.
  • La balance des blancs peut être ajustée en post-production, sans aucune perte de qualité.
  • Le RAW présente une plage dynamique plus étendue (écart maximal entre la zone la plus sombre et la zone la plus claire d’une photo). Les images ont donc plus détails dans les parties sombres et dans les parties claires.

Inconvénients :

  • Le fichier RAW est plus lourd qu’un fichier JPEG :  la carte mémoire est remplie plus rapidement, il faut plus de temps pour télécharger les images sur l’ordinateur, la mémoire tampon de l’appareil photo est saturée plus rapidement en mode rafale…
  • Un fichier RAW n’est pas exploitable directement, il nécessite un traitement sur l’ordinateur.
  • Il faut posséder un logiciel spécifique pour le traitement et la conversion du fichier dans un format d’image universel (JPEG, TIFF, etc.).

 

Le format JPEG

Lorsque vous photographiez en JPEG, l’appareil photo va automatiquement appliquer un ensemble de traitements (saturation, courbe de contraste, netteté…) sur l’image brute avant de l’enregistrer sur la carte mémoire.

Avantages :

  • Le fichier ayant déjà été traitée par l’appareil photo, l’image peut être utilisée tout de suite.
  • Les fichiers JPEG sont des fichiers compressés, ils sont donc moins lourds que les fichiers RAW. Vous pouvez enregistrer davantage de photos sur votre carte mémoire, télécharger plus rapidement vos photos sur l’ordinateur et prendre plus de photos en mode rafale avant que la mémoire tampon de l’appareil ne soit saturée…
  • Le format JPEG est un format universel, reconnu par la très grande majorité des applications informatiques.

Inconvénients :

  • L’image ayant déjà subi une série de traitements, les retouches supplémentaires entrainent une perte de qualité (notamment si vous souhaitez modifier l’exposition)
  • Une modification de la balance des blancs entraine une perte de qualité de l’image.
  • La plage dynamique est plus réduite que sur une image au format RAW.

 

RAW ou JPEG, quel format choisir ?

Vous utiliserez plutôt le format JPEG si :

  • vous ne souhaitez pas faire de retouches sur vos photos ou des retouches mineures.
  • vous avez besoin de diffuser rapidement vos photos. Les photographes sportifs et plus généralement les photoreporters privilégient le format JPEG car ils doivent transmettre rapidement leurs clichés à leur rédaction.
  • vous photographiez des sujets très mobiles (animaux, sportifs…). Vous pouvez prendre plus de photos avec le mode rafale de votre appareil photo.

Si par contre la qualité d’image est la première de vos préoccupations vous opterez plutôt pour le format RAW. Les photographes de paysage, de mode ou encore d’architecture préfèreront certainement les immenses possibilités offertes par le RAW en post-traitement.

A l’heure actuelle, de nombreux boitiers permettent d’enregistrer simultanément dans les deux formats. Si vous êtes encore indécis, cela peut être un bon compromis. Vous n’aurez à retoucher que les photos qui en ont vraiment besoin. Mais dans ce cas de figure il vous faudra prévoir une carte mémoire de grande capacité.

 

Et vous, quel choix avez-vous fait ?

Qu’elles sont les raisons qui vous poussent à photographier en JPEG plutôt qu’en RAW ou inversement ? Quel est votre format de prédilection ? N’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous.

 

Opt In Image
Vous avez aimé cet article ?

Faites comme 7431 photographes : abonnez-vous à la lettre d'information et ne manquez plus aucun article ! Je vous offre le guide "12 points clés pour réussir vos photos" en cadeau de bienvenue.

Mots-clés: , ,

Catégorie: Technique photo

Commentaires (7)

URL de rétrolien | Flux RSS des commentaires

  1. Thierry dit :

    Personnellement, je suis un petit peu passé par tous les formats… Quand j’ai débuté la photo j’ai commencé en JPEG car il y avait déjà suffisamment de chose à régler au niveau de mon reflex et je voulais avoir des photos utilisables tout de suite. Puis quand j’ai été un peu plus à l’aise, je me suis mis à photographier en RAW+JPEG. Aujourd’hui je shoote uniquement en RAW et j’en suis pleinement satisfait. Certes il faut un peu de temps pour retoucher les photos mais j’en tire beaucoup plus de bénéfices.

  2. patrick dit :

    Pour moi, seul le RAW est utilisé.
    Il est vrai que ce format est gourmand en place sur les cartes mémoires…et chronophage dans les transferts mais USB3.0 est vraiment très bien

    LE RAW permet de nombreuses modifications ( bdb, expo,accentuation, etc….) que la compression JPEG ne fait pas bien !!!

    Ou alors du jpeg dans certaines manifestations municipales, ou seules des vignettes seront mises en ligne…!

    Bonne matinée

  3. Laurent dit :

    Ça fait un bout de temps que je me dis que je devrais tenter de passer au RAW pour voir le gain que je pourrais en tirer. Mais les journées n’ayant toujours que 24h, je n’aiu pas encore eu le temps de m’y essayer :-(. Tu recommandes quoi comme logiciel pour développer les RAWs ? Cela dit, je pense ne pas trop avoir le choix, je travail sur Ubuntu et je pense que seul Bibble à une version Linux. Ou Raw Therapee qui est gratuit cela dit …
    Dernier article de Laurent : La plaine de Bagan et ses 2000 pagodesMy Profile

    • Fabien dit :

      Sans vouloir parodier un slogan publicitaire, je dirais :
      Essayer le RAW, c’est l’adopter ;-)

      Pour ma part j’utilise Lightroom depuis plusieurs années. Le moteur de développement hérité de la version 4 est une petite merveille. La version 5 est sortie il y a quelques semaines et je n’ai pas tardé longtemps avant de faire la mise à jour !

      Alors oui, c’est un logiciel payant, mais l’investissement en vaut vraiment la peine !

  4. Antoine dit :

    pour ma part , je n’utilise depuis un moment que le mode Raw
    et c’est vraiment génial avec pour conséquences, entres autres, moins d’attention apportée sur la BdB lors de la prise photo car je retouche cette dernière en post-traitement et ce, avec Lightroom 5 .

    Je viens de découvrir, via la recommandation d’un copain, « astuces-photo.com »; super intéressant !!!!!!!!!!! et de lecture très aisée . Merci à vous tous et toutes pour avoir créer ceui-ci

    • Fabien dit :

      Merci pour ce retour enthousiaste !

      En fait, j’ai créé Astuces Photo tout seul et c’est moi qui écrit les articles, répond aux commentaires, aux mails des lecteurs, organise des concours photos…

      C’est vrai que dit comme ça, on a l’impression qu’il y a toute une équipe qui travaille sur le blog ;-)

  5. Régine dit :

    Merci pour les renseignements que je puise ici , le format RAW pas encore tenté je vais m’y mettre , aux vues des commentaires c’est un peu le graal !
    Merci à tous mais surtout à Fabien qui fait un immense travail ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge