Avec l’ouverture du diaphragme et la sensibilité ISO, la vitesse d’obturation est l’un des trois paramètres clés qui permet de contrôler l’exposition. Il est indispensable de maitriser certains réglages pour prendre de belles photos, la vitesse d’obturation en fait partie.

 

Qu’est-ce que la vitesse d’obturation ?

obturateur appareil photo
L’obturateur du Canon 5D Mark II

L’obturateur est un dispositif qui permet de contrôler la quantité de lumière qui rentre dans l’appareil photo.

Au repos, il est fermé, la lumière ne passe pas. Lorsque vous appuyez sur le déclencheur, l’obturateur s’ouvre pour laisser entrer la lumière qui va exposer le capteur et permettre la formation de l’image.

L’obturateur peut être comparé aux volets d’une maison : lorsqu’ils sont ouverts la lumière rentre, lorsqu’ils sont fermés la lumière ne rentre pas.

La vitesse d’obturation correspond à l’intervalle de temps pendant lequel l’obturateur reste ouvert après avoir appuyé sur le déclencheur. On appelle également ce réglage durée d’exposition ou temps de pose. Une vitesse d’obturation rapide signifie que l’obturateur est ouvert pendant un laps de temps très court, une vitesse d’obturation lente qu’il est ouvert sur un intervalle de temps plus long.

La vitesse d’obturation se mesure en fractions de seconde ou en secondes. Une vitesse d’obturation de 1/200, par exemple, correspond à 1/200ème de seconde ou 0,005 seconde. Sur les appareils photo reflex, la vitesse d’obturation s’étend généralement de 1/4000 (vitesse rapide) à 30 secondes (vitesse lente). Certains appareils haut de gamme permettent d’utiliser une vitesse de 1/8000. Les valeurs normalisées sont les suivantes  :

1/4000, 1/2000, 1/1000, 1/500, 1/250, 1/125, 1/60, 1/30, 1/15, 1/8, 1/4, 1/2, 1 s, 2 s, 4 s, 8 s, 15 s, 30 s.

Il y a un facteur 2 entre ces valeurs. Ainsi, si vous passez d’une vitesse à une autre vous allez multiplier ou diviser par 2 la quantité de lumière qui arrive jusqu’au capteur. Sur la plupart des appareils photo, il existe aujourd’hui des valeurs intermédiaires qui permettent d’affiner le réglage de la vitesse (1/40 ou 1/125, par exemple).

Si vous souhaitez utiliser une vitesse d’obturation plus lente que 30 secondes, deux réglages sont disponibles (selon les modèles) :

  • la pose B (Bulb) : l’obturateur reste ouvert tant que le photographe appuie sur le déclencheur
  • la pose T (Time) : l’obturateur s’ouvre lorsque le photographe appuie sur le déclencheur puis se referme lorsqu’il appuie une seconde fois.

 

Vitesse d’obturation et effets créatifs

La vitesse d’obturation est certainement le réglage qui offre le plus de possibilités créatives. En utilisant des vitesses d’obturation rapides ou lentes, vous pouvez ajouter une dimension supplémentaire à vos images.

Une vitesse d’obturation rapide permet de figer un sujet en mouvement. Cela peut être particulièrement utile en photographie de sport ou de nature car l’action se déroule généralement à grande vitesse. Si vous souhaitez figer votre sujet il est conseillé d’utiliser au minimum une vitesse de 1/500 de seconde. Il vous faudra cependant adapter la vitesse d’obturation en fonction de la situation. Pour photographier certains oiseaux très mobiles, il est souvent nécessaire d’avoir une vitesse au moins égale à 1/2000 de seconde.

 

vitesse d'obturation rapide

Une vitesse d’obturation très rapide a permis de figer cet oiseau en vol.

 

Une vitesse d’obturation lente permet de réaliser des photos saisissantes lorsque la technique est bien maitrisée. L’eau, par exemple, est un élément qui se prête bien à ce style de photo. Faites l’expérience avec une cascade, un cours d’eau, le mouvement des vagues en bord de mer, etc.
Vous pouvez aussi associer dans la même photo un sujet statique et un sujet mobile pour jouer sur le flou de mouvement. En photographie de nuit, une pose longue permet d’enregistrer les trainées lumineuses laissées par les phares de voitures ou par des engins pyrotechniques.

 

pose longue

Un long temps de pose a permis de capturer de superbes trainées lumineuses lors de ce feu d’artifice. 

 

Je viens de vous présenter quelques exemples de photos que vous pouvez réaliser en faisant varier la vitesse d’obturation. Le meilleur moyen de bien appréhender ce réglage est d’utiliser votre appareil photo avec le mode priorité vitesse. Testez différentes vitesses pour un même sujet et faites parler votre esprit créatif  ! Le numérique offre la possibilité d’essayer encore et encore…

 

La vitesse d’obturation
4.5 (90%) 4 votes

A PROPOS DE L’AUTEUR…

Vous aimez prendre de belles photos, mais vous ne savez pas (toujours) comment faire ? Vous êtes au bon endroit !

Je m’appelle Fabien Beilhe et je suis photographe indépendant.

A travers ce blog, je partage avec vous tous mes conseils et astuces pour progresser en photo.

Partagez cet article avec vos amis !