Une nouvelle année commence et qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année ! Je fais le vœux qu’elle soit riche et intense autant dans le domaine de la photo que sur le plan personnel.

Avec le passage à la nouvelle année vous avez peut-être pris de nouvelles résolutions : arrêter de fumer, faire plus de sport, économiser de l’argent, faire de bonnes actions, etc. Mais avez-vous pensé à prendre de bonnes résolutions pour votre pratique photo ? Dans cet article je vous propose de vous guider en vous présentant 7 bonnes résolutions à adopter pour la nouvelle année.

 

Pratiquer plus

J’en parle régulièrement dans les articles du blog mais c’est parce qu’il s’agit du nerf de la guerre. Lire des livres ou des magazines, prendre un cours photo, suivre Astuces Photo (n’arrêtez surtout pas 😉 ), tout cela est très bien. Mais ça ne fait malheureusement pas tout. Pour progresser en photo, il n’y a pas de recette miracle : il faut avant tout pratiquer !

Imaginez un pianiste amateur. Pensez-vous qu’il soit capable de jouer une sonate de Chopin sans passer de longues heures à s’entraîner ? Et que dire d’un randonneur du dimanche qui voudrait gravir des montagnes sans avoir une condition physique suffisante. Et bien pour la photo, c’est exactement la même chose ! C’est en passant du temps avec votre appareil photo au poing que vous allez acquérir de l’expérience et commencer à faire de belles photos.

Avec la pratique, vous aurez plus de repères sur le terrain et vous déterminerez bien plus facilement quel réglage correspond à quelle situation. Vous serez également plus réactif lorsque la scène qui se présente devant vous est furtive et qu’il faut agir vite. Petit à petit vous allez adopter les bons réflexes qui vous permettront de quitter le stade de photographe débutant.

 

Maîtriser une nouvelle technique

20111118_181050
Une pose longue de 2 s.

Et si le passage à la nouvelle année rimait avec nouvelle compétence ? Que diriez-vous de vous fixer comme objectif de maitriser une nouvelle technique d’ici la fin de l’année ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cela ne demande pas des efforts surhumains ou une implication quotidienne. Vous pouvez échelonner votre apprentissage sur une année entière, ce qui vous vous laisse la possibilité d’avancer à votre rythme !

Il existe de nombreuses techniques tout à fait accessibles pour le photographe débutant, sans avoir à changer d’appareil photo ou à acheter des accessoires coûteux. Avez-vous déjà essayé de photographier en pose longue ? Cette technique n’est pas très compliquée à mettre en œuvre et elle permet d’obtenir des images saisissantes.

Vous avez aussi sûrement déjà entendu parler du time-lapse, vous savez cette technique qui permet de jouer avec le temps en assemblant une succession de photos prises à intervalle de temps régulier. Il ne s’agit là que de deux exemples mais il en existe beaucoup d’autres. En cherchant un peu, vous trouverez certainement une technique qui colle à votre pratique photo.

 

Participer à un concours

Participer à un concours est un excellent moyen de progresser. Vous devrez généralement répondre à un thème imposé, rechercher parmi vos anciennes photos ou en prendre de nouvelles et enfin sélectionner les meilleures. Rien que cela, c’est déjà un exercice intéressant !

Soumettre ses photos à un jury ou au vote des internautes est aussi un moyen de tester l’impact de vos photos sur un public. Vos images intéressent-elles au delà de votre cercle d’amis ou de votre famille ? Même si vos photos ne sont pas sélectionnées, votre participation sera une source d’enseignements. Vous pourrez vous situer par rapport à d’autres photographes et essayer de comprendre ce qui fait la différence entre vos photos et celles des lauréats.

Il existe de nombreux concours photo gratuits sur internet mais également hors ligne : vous n’avez que l’embarras du choix ! Avant de postuler assurez-vous quand même que l’organisateur respecte le droit d’auteur et notamment que vos photos ne vont pas être réutilisées dans un cadre commercial. Même si vous n’êtes pas photographe professionnel, certains concours ont des règlements abusifs. Pour plus d’infos à ce sujet vous pouvez consulter la charte des concours équitables.

 

Travailler vos points faibles

Malgré tous les efforts que vous produisez pour faire de belles photos, vous avez probablement encore certaines lacunes. Vous n’arrivez peut-être pas à exprimer exactement ce que vous souhaitez. Ou tout simplement, vous avez du mal à retranscrire sur vos photos ce que vos yeux ont vu. C’est parfaitement normal, avoir une bonne maitrise de la photo demande du temps, cela n’arrive pas du jour au lendemain.

Mais une fois que ce constat est établi, que faire ? Je pars du principe que pour progresser en photo il faut structurer son apprentissage. Et un bon moyen d’y parvenir consiste à identifier ses points faibles. Même si vous n’avez pas encore une grande expérience dans la photo, vous êtes capable d’identifier les points qui bloquent votre progression. Mais ça ne s’arrête pas là, l’objectif de cette démarche est bien évidemment de trouver des solutions pour dépasser vos blocages.

resolution-expo
Une mauvaise maîtrise de l’exposition : le ciel est délavé.

Nous allons prendre quelques exemples pour illustrer mon propos. Vous adorez la photo de paysage mais vos ciels sont toujours trop blancs ? Vous maîtriser mal l’exposition de vos photos, c’est sur ce point que vous devez axer vos efforts. Vous aimez faire des portraits mais vous avez du mal à mettre en valeur vos sujets ? Il existe des techniques simples pour faire poser vos modèles, renseignez-vous et mettez en application lors de vos futures séances photo. Vous pratiquez beaucoup mais vous trouvez que vos images sont toujours banales ? Vous devriez vous pencher sur la composition pour apprendre à faire des photos plus percutantes.

Pour commencer cette nouvelle année, je vous propose donc de faire le point sur les éléments qui vous freinent dans votre pratique photo. Pour garder le cap, fixez-vous des objectifs. Avant la fin de l’année je dois être capable d’exposer correctement mes photos de paysage, je dois prendre au moins 5 portraits avec des poses qui mettent en valeur mon modèle, je dois réaliser 10 photos qui attirent le regard du spectateur, etc.

 

Mettre de l’ordre dans vos photos

Une année vient de se terminer et vous avez peut-être été victime de la frénésie du déclenchement. Résultat, votre disque dur croule sous un nombre important de photos. Certaines sont sûrement intéressantes, d’autres beaucoup moins…

Si vous n’avez pas encore fait le ménage dans votre photothèque, c’est peut-être le moment de vous y mettre en ce début d’année. Et puis ne nous le cachons pas, l’hiver est est une période moins propice à la prise de vue. Alors autant en profiter pour trier vos photos !

Si vous ne voyez pas l’utilité de trier vos photos, vous pouvez re(lire) mon précédent article qui je l’espère vous convaincra de passer à l’action. Si vous manquez de méthode, je vous propose de (re)découvrir les points clés en prendre en compte pour effectuer un tri efficace.

 

Réaliser un projet

Quand on prend des résolutions et que l’on se projette sur plusieurs mois, le principal danger est de reléguer les bonnes intentions aux oubliettes. Pour ne pas en arriver là, une solution est de se lancer un défi personnel. Avez-vous déjà entendu parler du projet photo 52 ? Il consiste à prendre une photo toutes les semaines et ce, pendant les 52 semaines de l’année. En général il faut choisir un nouveau thème chaque semaine et si possible sortir de sa zone de confort et essayer de nouvelles choses. Il existe aussi une variante, le projet photo 365 où il faut prendre une photo chaque jour pendant un an. Ce genre de défi est très stimulant et permet de pratiquer (presque) sans s’en rendre compte…

bonnes_resolutions_gecko
Gecko vert – Ile Maurice

Pour apporter de la cohérence à votre démarche, vous avez également la possibilité de réaliser une série photographique. Une série est un ensemble de photos présentant une unité, c’est-à-dire un ou plusieurs points communs. Il existe d’innombrables possibilités qui n’auront pour limite que votre créativité. Des lacs de montagne, des piétons dans une ville, des voitures de collection, des tags sur les murs ou encore des fleurs sauvages sont autant de sujets potentiels à la base d’une série. Au delà du sujet lui-même, vous pouvez aussi faire une série avec des photos à contre-jour, avec une très faible profondeur de champ, avec une sur ou une sous-exposition, etc.

En fait, le thème de votre série importe peu. Vous devez avant tout choisir quelque chose qui vous inspire et qui vous motive suffisamment pour mener votre projet à terme. A titre personnel, je travaille actuellement sur une série consacrée à la couleur chez les animaux. Et je dois vous dire que c’est passionnant ! A vous de trouver le thème qui sera le fil conducteur de votre série.

 

Aiguiser votre regard

Nous sommes à l’heure actuelle dans un monde de l’image. Il ne se passe pas un jour sans que nous voyions défiler sous nos yeux une multitude de photos. Parmi celles-ci, il y en a forcément certaines qui attirent votre regard, qui vous interpellent plus que les autres.

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi ces photos sortaient du lot ? Je vous propose de faire un petit exercice pendant quelques mois. Chaque fois que vous tombez sur une photo qui vous laisse les yeux grands ouverts, essayez de comprendre ce qui vous marque. S’agit-il du cadrage ou de la composition ? De l’émotion qui se dégage ? De l’originalité de la photo ? Ou tout simplement du sujet lui-même ?

Je réalise souvent cet exercice et je le trouve particulièrement instructif. Il m’a permis de mieux cerner quelles étaient les clés à la base d’une bonne photo. Et, plus important encore, je m’efforce d’utiliser ces acquis dans ma pratique quotidienne de la photo. Être un bon photographe c’est avant tout avoir un regard : savoir capter un instant qu’un photographe lambda n’aurait pas su voir, photographier un sujet sous un angle inattendu, agencer les éléments de la scène de façon cohérente, etc. Bref, tout un programme ! Le programme d’une vie de photographe 😉

 

Et vous, quelles sont VOS bonnes résolutions de photographe pour cette nouvelle année ? N’hésitez pas à en parler, les commentaires sont là pour ça 😉

 

Partagez cet article avec vos amis !